Menu principal

Des vers de terre dans le sol de MarsDes vers de terre dans le sol de Mars

La planète Mars est couverte de sable et de poussière très fine d’oxydes de fer. Quand survient une tempête, la poussière en suspension dans l’atmosphère donne au ciel une teinte rougeâtre, d’où le surnom de Mars : la planète rouge.

Lire la suite...

Le retour à la vie de vers congelésLe retour à la vie de vers congelés

En 2018, l'académie russe Doklady Biological Sciences annonçait le réveil de plusieurs nématodes congelés pendant 42 000 ans. Ils attendaient sagement dans le pergélisol du pléistocène situés dans les basses terres d’une région sibérienne où s’écoule La Kolyma.

Lire la suite...

Obama nungara, un prédateur envahissantObama nungara, un prédateur envahissant

Observé en France pour la première fois en 2013, le ver Obama nungara arrive d'Amérique du Sud. Son invasion rapide de nos jardins de la métropole menace l’équilibre un équilibre fragile des sols et la population des vers de terre, explique Jean-Lou Justine, professeur au Muséum national d’histoire naturelle.

Lire la suite...

Imperial College London - DrilodefensinL’intestin du ver de terre

A table, le plat principal des vers de terre est composé des feuilles des plantes. Les polyphénols sont naturellement produits par de nombreux végétaux. Ces toxines végétales les protègent des maladies bactériennes et fongiques, et éloigne leurs prédateurs naturels. Les scientifiques demeuraient perplexes sur la capacité des lombrics à consommer des feuilles toxiques sans dommage pour leur organisme.

Lire la suite...

La respiration du lombricLa respiration du lombric

Tous les êtres vivants terrestres, animaux et végétaux, absorbent le dioxygène contenu dans l’air ou l’eau, et rejettent du dioxyde de carbone. La respiration du lombric s'effectue par sa peau humide et perméable à l'oxygène et au dioxyde de carbone.

Lire la suite...

Animaux sacrés - Le lombricAnimaux sacrés - Le lombric

Depuis des siècles, l’homme ajoute des animaux à la liste des êtres à vénérer. L’histoire de l’humanité est peuplée de divinités avec des figures animales. Les animaux sacrés participent à une vision religieuse du monde et sont l’objet de vénération, de superstitions et certainement de craintes profondes.

Lire la suite...

Yin et yang du ver de terreYin et yang du ver de terre

Quelques siècles avant notre ère, une symbolique apparaît dans la chine antique : le Yin et le Yang. Cette représentation philosophique met en relation toutes les choses de l’univers. Ces deux énergies sont opposées et complémentaires comme la nuit et le jour, le blanc et le noir, le féminin et le masculin …

Lire la suite...

J’ai attrapé plein de vers de terreJ’ai attrapé plein de vers de terre

Quand j’étais petite, j’avais creusé un trou dans notre jardin et capturé plein de vers de terre. Plus tard avec ma cousine Agathe, nous suivions notre grand-père lorsqu’il retournait la terre dans le potager. Les vers bougeaient dans tous les sens au soleil, et disparaissaient très rapidement avant que nous puissions les attraper.

Lire la suite...

Emoji-Emoticône du ver de terre

Découvrez l'émoji du ver de terre

Chaque année, les éditeurs ajoutent de nouveaux émojis à la bibliothèque de nos smartphones. Parmi les 117 émojis sélectionnés en 2020 par le consortium Unicode, un ver de terre viendra illustrer les couleurs de l’écologie et la biodiversité.

Lire la suite...

Un ver breton contre le CoronavirusUn ver breton contre le Coronavirus

Franck Zal est chercheur et fondateur de Hemarina, la société de biotechnologie implantée à Morlais en Bretagne. Avec ses équipes, il développe des produits médicaux transporteurs d’oxygène à partir de l’hémoglobine extracellulaire de l’arénicole. Ce ver marin, « buzuc » en breton, est plus communément nommé ver de vase et vit dans le sable du littoral Atlantique.

Lire la suite...

FacebookTwitter