Main menu

Alternative HUMUS internationale

L’association des vers du fumier et des bactéries du cycle de l’azote dans l’humus constitue le moyen utilisé par la nature pour recycler en engrais sain, toutes les déjections, y compris les déjections humaines, et ce dans la plus parfaite hygiène.

Le tube digestif du ver de fumier possède des bactériophages qui transforment les bactéries pathogènes en phages. Dans ces conditions l’humus est toujours sain.

 

Auteur: Bernard Fontvieille
site merci lombrics @ 2015
http://mercilombrics.com

 

FacebookTwitter