Main menu

Notre ami le ver de terre ou lombric

Notre ami le ver de terre ou lombric

Le ver de terre: un vrai bosseur. Déterré, il est sous terre en quelques minutes. Version accélérée quatre fois.
The earthworm, a real slogger. Dug up, he is underground in a few minutes. Accelerated 4 times.

Vidéo postée sur YouTube le 23 septembre 2013 par Rodibremo

 

Comment attraper des lombrics avec des noix ?

Comment attraper des lombrics avec des noix ?

L'astuce consiste à utiliser le fruit du noyer. La plupart des membres de la famille des noyers produisent une substance chimique appelée « juglone ». Cette substance est naturellement présente dans toutes les parties de la plante. Ce produit chimique est toxique pour les poissons et les vers de terre.

Tremper les noix fraîches dans l'eau pour produire un «thé» puis le répandre sur le sol. Collecter les vers sur le sol et les rincer immédiatement à l'eau douce, avant de placer sur une litière.

Vidéo postée sur YouTube le 30 septembre 2011 par catman529outdoors

Les intestins de la terre

Les intestins de la terre

L'Université de Poitiers et l'IFFCAM présentent un film réalisé par Olivier Barbier. Réalisé en 2006, le film met en avant l’utilité des vers de terre pour notre environnement et leur rôle primordial dans le nettoyage de notre planète.

Ce documentaire a obtenu le Prix du Public du Festival du Court-Sciences Frontières 2007.
Posté sur Dailymotion par Daily Truc
En vers et drilosphère

Permaculture ecologie, ver de terre

Permaculture-ecologie, ver de terre

Les vers de terre influencent la structure et la fertilité du sol à travers leurs activités d'excavation, d'excrétion de macro-agrégats, d'ingestion de matière organique, etc.

La permaculture est une science de conception de cultures, de lieux de vie, et de systèmes agricoles humains utilisant des principes d'écologie et le savoir des sociétés traditionnelles pour reproduire la diversité, la stabilité et la résilience des écosystèmes naturels (cf. http://www.permaculture.fr)

Vidéo postée sur YoyTube le 11 juin 2010 par Elma Pelki

 

FacebookTwitter