Meet Gavern - Free Joomla! 3.0 Template

Des vers de terre pour homologuer des pesticides

Les pesticides utilisés en agriculture peuvent contaminer l’air, les eaux et des sols, avec des risques écotoxicologiques vis-à-vis des organismes vivants dans ces milieux. L’évaluation de ces risques est une étape clé pour l’autorisation de mise sur le marché de ces produits et pour la prévention de la contamination de l’environnement. Elle repose sur des études qui répondent aux exigences européennes (Directive 91/414 CEE) et comprennent notamment des tests qui ont pour objectif de mesurer les effets des pesticides sur les vers de terre, et plus particulièrement sur l’espèce Eisenia foetida. Celle-ci constitue actuellement l’espèce de référence alors qu'elle n'est pas présente dans les sols cultivés. Des chercheurs de l’INRA Versailles-Grignon ont mis en évidence que certaines espèces fréquentes dans les sols cultivés, Aporrectodea caliginosa et Lumbricus terrestris, étaient plus sensibles aux pesticides qu’Eisenia fetida.

Un article de l' INRA Versailles-Grignon. Céline Pélosi, unité de recherche Physicochimie et écotoxicologie des sols d'agrosystèmes contaminés

© Meet Gavern - Free Joomla! 3.0 Template 2017