Menu principal

Comment se dit manger bio aux Etats-Unis ?

Le titre de l’article prête à sourire en France. L’image de l’Américain de la rue renvoyé par les médias, est celle d’un individu avec des formes enrobées.

Le label organic des emballages alimentaires informe et rassure le consommateur. La tendance du moment, c’est la salade bio. Ne cherchez pas de la haute gastronomie, elle nourrit sans nuire à la santé. Hors du bio, de nombreuses calories sont cachées dans la garniture : les sauces, le bacon et les croûtons. Un fruit bio achève un repas bio. Les desserts sont en général très, voire hypers sucrés.

 

Après la préparation des ingrédients d’un bon repas bio et pour préserver l'environnement, le nouveau consommateur s’intéresse au recyclage des déchets et à la digestion des déchets organiques par les vers de terre : worm organic

 

Dans un composteur, les vers réduisent la quantité de déchets envoyés aux sites d'enfouissement et transforment les restes de nourriture en déjections. Quelques kilos de déchets triés et compostés chaque semaine par ménage génèrent des économies substantielles en fin d’année.

 

Cette contribution personnelle n’est pas négligeable. En retour, certaines villes redistribuent le terreau et les jus fertilisants aux habitants.
Quelques jardiniers poursuivent la démarche et établissent un lien avec le végétal, pour s’inscrire dans une démarche globale : le cycle de la vie.

 

FacebookTwitter