Menu principal

Quelles sortes de ver de terre vivent en France ?

Sur terre, environ 3700 espèces sont inventoriés et quelques 150 espèces de vers de terre en France.
Les vers de terre appartiennent à de nombreuses espèces (lire la zoologie). En fonction de leurs critères morphologiques (pigmentation, taille), comportementaux (ressources alimentaires, mode de vie) et écologiques (longévité, temps de génération, prédation, comportement), les vers de terre se répartissent en trois grandes catégories : anécique, épigé et endogé.

Le ver de terre vit comme son nom l’indique dans les différentes couches de la terre. Pendant une séance de jardinage, vous devez voir quelques vers dans la terre du potager. Sa présence est l'indicateur de la bonne santé du jardin.

Le ver est visible sous le gazon. Les turricules en surface témoignent de son retour en surface la nuit. Après le coucher du soleil, le ver remonte par une galerie et recherche des détritus de végétaux pour s'alimenter. A l'orifice de la galerie il expulse ses déjections.

Les vers de ferme habitent les champs ! Observez un tracteur au travail de la terre dans un champ, dans son sillage des oiseaux guettent leur repas. La charrue remonte les vers de terre à découvert. En Bretagne des nuées de mouettes se battent et festoient pendant les labours.

Les vers sont présents dans tous les milieux non pollués, bien que des espèces sont résistantes à des polluants chimiques.

Les vers s'inscrivent dans les démarches de développement durable et de biodiversité. Le lombri-compostage des déchets ménagers urbains est aujourd'hui pratiqué par quelques villes, des entreprises et des particuliers. Ce geste écocitoyen se développe sous l'impulsion du Grenelle de l'environnement. Les vers consomment les matières organiques et transforment nos déchets en matière noble et fertilisante. Ils colonisent les composts et les terreaux; ils s'y reproduisent rapidement si les conditions idéales de vie sont entretenues.

Autres articles en relation avec ce sujet

FacebookTwitter