Menu principal

Le ver de terre s'enroule en pelote.

L’hibernation ou l'estive du ver de terre se remarque lorsque l'on découvre le ver en pelote sous la terre.

Le ver de terre endogé vit dans les 20 centimètres sous la surface du sol. A l'approche de l'air chaud en été comme du froid l’hiver, le ver de terre creuse une galerie en profondeur terminée par une chambre.
Son corps s'enroule pour former une pelote afin de réduire la surface de sa peau en contact avec l’air. Le ver de terre ralentit son métabolisme et rentre en léthargie, c’est une situation similaire à une hibernation ou estivation.

Le retour de l’humidité réveille ses sens.

Cette séquence de 12 photos montre le réveil d'un lombric juvénile (Aporrectodea).

01 02 03
04 05 06
07 08 09
10 12 13

 

Autres articles en relation avec ce sujet

 

 

FacebookTwitter