Menu principal

Les turricules pour doper vos semis !

La nature et la composition des turricules fertilise des plantes et favorise le démarrage des semis

Fin mars, je repère les déjections des vers de terre sur le sol. Ces espaces sont entretenus avant la collecte des turricules, c'est à dire nettoyés et débarrassés des brindilles, feuilles et autres éléments pouvant se mélanger avec les turricules.

 

Début avril, je mélange environ 60% de compost avec 40% de turricules, ce substrat est une incroyable source de fertilisants. Les déjections des vers de terre contiennent davantage d'humus et de sels minéraux que la terre environnante : 3 fois plus de calcium et de magnésium, 4 fois plus d'azote, 7 fois plus de phosphore et 11 fois plus de potasse. Dans les turricules frais, l'activité bactérienne et microbienne est de 10 à 20 fois plus élevée que dans le sol. Les plantes puisent les éléments nutritifs disponibles dans les turricules, ils sont essentiels pour leur croissance.

 

Tous les quinze jours, j'ajoute avant les arrosages, 1 cm de turricules à la surface des godets de semis. Depuis 2 ans cette pratique donne de bon résultat pour les semis de tomate, potiron, courgette et poivron.

 

Autres articles en relation avec ce sujet

FacebookTwitter