Menu principal

Le rôle du lombric en agriculture ?

Le ver de terre est un maillon de la chaine de l'écosystème.

Votre question,
Je fais en ce moment des recherches sur les lombrics, et plus particulièrement leur rôle de plus en plus apprécié dans le monde de l'agriculture. Je cherche à comprendre pourquoi on qualifierait le lombric de "charrue". Si vous pouviez m'apporter votre point de vue sur ce sujet !
Marine D-O

Réponse elombric,
Quelques milliers de vers de terre peuvent constituer une aide précieuse à l'agriculteur parce qu'ils participent à l'aération superficielle et en profondeur de la terre, et ils mélangent les horizons du sol. Mais de là à les qualifier de charrue, il y a une frontière. L'action mécanique de l'outil agricole est le retournement du sol, alors que le lombric transforme la terre qu'il digère, en un substrat plus riche. Il est un maillon de la chaine de l'écosystème.

Votre commentaire,
(...) Voici donc le lien que nous pouvons faire entre le terme charrue et Lombric. J'ai fait quelques recherches sur le labourage et son utilité. Ce qui en est ressorti est que le labourage moderne est nocif pour le sol et sa fertilité. Il fait non seulement disparaître la couche d'humus superficielle, mais aussi déshydrate la terre, augmente l'utilisation des engrais (voir destruction des champignons, baisse du taux de nitrates, terre moins acide...), et surtout perturbe le travail du vers de terre en l'exposant aux pesticides et en ne les incitants plus à remonter en surface chaque nuit puisque la matière organique est enfouie. Le travail d'aération est donc diminué en surface, l'hydratation à long terme compliquée... C'est pourquoi le semis direct est maintenant défendu par des scientifiques tel que Claude Bourguignon, parce que après tout il faut faire confiance à la nature et à nos vers de terre, qui avec leur travail colossal hydratent, aèrent et enrichissent nos terres sans pour autant la détruire et laisser place à des semelles de labour. (...)
Marine D-O

Autres articles en relation avec ce sujet :

FacebookTwitter