Main menu

Le Hérisson
Erinaceus europaeus

Le hérisson fouille méticuleusement le sol à la recherche d'invertébrés terrestres, en enfonçant son museau dans l'herbe. Les herbages humides sont probablement l'un de ses meilleurs terrains de chasse et il n'hésite pas à parcourir de grandes distances pour trouver un endroit idéal. Durant sa chasse nocturne, chaque hérisson tue au moins une centaine de ces invertébrés, dont beaucoup sont nuisibles : des coléoptères, tels le hanneton, le charançon et le bousier, des perce-oreilles, des chenilles et des limaces, ainsi que des mille-pattes et des carabes. Le hérisson est donc l'ami du jardinier. Ils mangent également des araignées, des vers de terre et des sauterelles. La consommation de mollusques a été fréquemment observée. Il s'agissait généralement de petites limaces et de petits escargots pouvant être avalés d'une bouchée.
Occasionnellement, il s'attaque également à des serpents, des lézards, des jeunes rongeurs et des batraciens. Il se nourrit aussi de cadavres (animaux écrasés, oiseaux morts, restes de poissons), de fruits et de champignons. Il pille quelquefois les nids en mangeant des œufs, mais cette prédation reste très limitée.

Crédit texte et photo

FacebookTwitter