Main menu

Le système nerveux

Le ver de terre ne possède pas d'oeil ou des yeux, il voit avec son corps ! En fait, le corps du ver parcouru par une chaine nerveuse est sensible aux vibrations, au toucher, à la lumière, à l'humidité et en général aux agressions de son environnement.
 
Le premier segment concentre une grande quantité de terminaisons nerveuses connectées à la paire de gros ganglions cérébraux situés dans le 3e segment.

Deux nerfs connectifs latéraux relient les ganglions cérébraux aux ganglions sous œsophagiens.

La chaîne nerveuse est constituée d’un cordon nerveux ventral parcouru de ganglions au centre de chaque segment. Le cordon nerveux traverse longitudinalement le corps du lombric sous le vaisseau sanguin ventral. Les nerfs doubles sont liés aux ganglions métamériques et remontent dans les parois.
 
 

   
Dessin Photo  Vidéo Anim.

FacebookTwitter