Main menu

Le système circulatoire

Le "cœur du lombric" est constitué de 5 paires de coeurs !
 
Les annélides terrestres comme le lombric possèdent un système circulatoire fermé. Les « cœurs » comportent des valvules et une seule cavité. La circulation sanguine est assurée par la contractilité des vaisseaux sanguins dorsal et ventral.
Le système circulatoire sanguin fonctionne donc en boucle. Les vaisseaux sanguins (dorsal, ventral, subneural, pariétaux et latéraux) et des capillaires (intestinaux, dermiques…) irriguent le corps du ver de terre.
 
Description de la circulation sanguine

Le sang pénètre dans le vaisseau sanguin dorsal depuis les capillaires qui irriguent le pygidium, la paroi cœlomique et le tube digestif. Le vaisseau sanguin dorsal transporte le sang vers l’avant du corps. Il se ramifie en capillaires dans la paroi pharyngienne.

Dans la région œsophagienne cinq paires d’éléments aortiques "les coeurs du lombric", situés dans les segments 7 à 11, pompent le sang vers le vaisseau sanguin ventral.

Le vaisseau sanguin ventral transporte le sang le long de la face ventrale. Il se ramifie dans la région intestinale et dans le système excréteur.

Les capillaires de la région pharyngienne se réunissent pour former le vaisseau sanguin sous-neural, placé sous le cordon nerveux ventral. Le vaisseau sanguin sous neural transporte le sang de bas en haut dans les petits vaisseaux sanguins qui irriguent la surface interne de la paroi cœlomique. Ces vaisseaux sanguins reçoivent le sang du système excréteur avant de se connecter au vaisseau sanguin dorsal.
 
 
   
Dessin Photo  Vidéo Anim.

FacebookTwitter