Main menu

Le tri c'est facile

Les toilettes à chasse d'eau utilisent environ 25% du volume d'eau comptabilisé par le compteur d'eau, une alternative est l'usage des toilettes sèches.

Globalement, cette désignation regroupe les toilettes traitant les urines et les matières fécales par déshydratation ou lombri-compostage. Ces techniques intègrent généralement l'emploi d'une litière cellulosique (sciure ou copeaux de bois, paille) pour réduire les odeurs pendant la transformation de l'urine en ammoniac.

La matière obtenue est utilisable pour amender un sol avant les cultures.

FacebookTwitter