Main menu

Je suis sympa avec les vers

Le ver de terre vit dans la terre.

Parfois, à cause d'une pluie abondante qui détrempe la terre, en déplaçant un objet posé sur le sol, en se promenant, nous croisons le chemin d'un ver de terre sur une surface bétonnée, le bord de la route ou en perdition dans une flaque d'eau.

Hors de la terre, le ver est condamné !
Le bon geste est de le replacer rapidement dans son habitat naturel. Le saisir délicatement et le poser sur la terre ou dans l'herbe.

Je jardine avec des outils adaptés

Travaux de jardinage

Pour retourner ma terre, j'utilise des outils adaptés pour ne pas couper les vers de terre en deux : la fourche, la fourche bêche, la bêche à griffe, la griffe, le croc à bêcher, la binette, le râteau...

Avant de jardiner il faut connaître le fonctionnement des plantes. En jardinage écologique, la priorité est de favoriser le développement des microorganismes dans le sol qui transforment la matière organique (fumier, compost) et fertilisent les plantes.

Il n'est pas nécessaire de retourner la terre toutes les cinq minutes, au risque de perturber l'équilibre du milieu. Il faut amender le sol en respectant cette microfaune indispensable à la bonne santé des cultures.

FacebookTwitter