Menu principal

Un viticulteur bio dans le Var collabore avec la nature, il expérimente l’introduction des lombrics aux pieds des vignes !

A La Londe-les-Maures près de Hyères, François Combard exploite 80 hectares de vignes et de vergers. Le sol sableux des Côtes-de-Provence manque naturellement d’oligo-éléments et de matière vivante indispensables à l’équilibre de la terre.

vigne

Pour enrichir ses sols, le viticulteur déplace des vers de terre dans les rangs de vigne. Les lombrics deviennent de précieux alliés agricoles en dégradant la matière organique présente sur et dans le sol. Les déjections du lombric nommées turricules contiennent beaucoup d’oligo-éléments dont la vigne va se nourrir. Cette démarche expérimentale dira à moyen terme si ce végétal profite autrement de cet apport naturel.

Outre l’ajout d’oligo-éléments, les galeries du lombric aèrent le sol et favorisent la rétention de l’eau dans le sous-sol. La présence de ce compost en surface va améliorer le sol et favoriser le retour des autres vers de terre vivant plus en profondeur.

Adepte responsable de l'économie circulaire, François Combard élève les vers sur site. Il prépare et protège au mieux les sols pour aider le ver de terre à recoloniser ses terres. Souhaitons-lui de réussir l’adaptation des vers dans un sol sableux.

Autres articles en relation avec ce sujet

 

FacebookTwitter