Menu principal

Le ver planaire est extraordinaireLe ver planaire est extraordinaire

Les chercheurs utilisent des modèles d'animaux en raison de leur validité scientifique pour leurs recherches, citons comme exemple le ver rond « Caenorhabditis elegans », dit C. elegans. La planaire « Dugesia Japonica » est un autre ver fascinant qui est particulièrement utile pour étudier les mécanismes de la régénération et ne tombe jamais malade.

La planaire est un ver plat très intéressant, il va révéler des aptitudes extraordinaires, notamment sa grande résistance à des bactéries très pathogènes pour l’Homme et sa capacité de régénération.

L’étude de la défense immunitaire a montré que la planaire possède 18 gènes de résistance aux agents pathogènes comme :

  • Mycobacterium tuberculosis, la bactérie responsable de la tuberculose,
  • Staphylococcus aureus, le staphylocoque doré est une bactérie à l'origine de nombreuses infections ou intoxications alimentaires
  • Legionella pneumophila, la bactérie naturellement présente dans l’eau est responsable de la légionellose, une maladie respiratoire.

 

En 1814, le naturaliste écossais Sir John Graham Dalyell (1775-1851) découvrait qu’une planaire coupée en 279 fragments se régénère pour donner 279 vers en 15 jours.
Aujourd’hui les scientifiques savent que les planaires peuvent faire repousser des parties du corps en utilisant des cellules spéciales appelées c-néoblastes. Ces derniers sont des cellules-souches adultes avec, semble-t-il, le potentiel illimité des cellules-souches embryonnaires. Dans le monde du vivant, les embryons possèdent des cellules-souches capables de produire tous les parties du corps. Les cellules-souches adultes sont plus spécialisées et ne peuvent produire que des cellules de tissus spécifiques.

Les planaires bousculent les connaissances et les règles. Certaines de leurs cellules adultes sont aptes à produire tous les types de cellules qui composent une planaire : les tissus du corps, les muscles, la peau, les nerfs, etc.

Cette capacité extraordinaire de la planaire en fait un être potentiellement immortel !

 

Crédit photo : planaire dugesia japonica, la planaire sur laquelle ont travaillé les chercheurs pour cette étude. © Eric Ghigo et Prasad Abnave

Sources :
http://sciencepost.fr/2014/09/meme-decapite-ce-vers-regenerer-tete-memoire/
http://sciences.blogs.liberation.fr/home/2014/09/politique-de-la-recherche-leffet-planaire.html
http://www.bfmtv.com/societe/un-ver-immortel-qui-ne-tombe-pas-malade-833564.html
http://www.gurumed.org/2011/05/14/lintgralit-dun-ver-plat-rgnr-partir-dune-seule-cellule-adulte/
http://planete.gaia.free.fr/animal/vers/ver.regenere.html#vrege

 

Autres articles en relation avec ce sujet

FacebookTwitter