Menu principal

Que deviennent les lombrics pendant les inondations ?

Une question qui concerne particulièrement notre région des basse vallées angevine. Chaque année pendant plusieurs semaines une grande partie de nos prairies est recouverte de plus d'1 m d'eau. Que deviennent alors les lombrics. Je n'arrive pas à trouver d'info sur ce sujet.

Très bonne question !

InondationsJ'habite le Morbihan et précisément dans une zone très humide ces dernières semaines : la vallée des rivières Aff et Oust.

Quand l'eau recouvre les terres, les vers épigés (couche superficielle du sol) sont noyés.

Le ver de terre endogé vit dans les 20 centimètres sous la surface du sol. Aux froidures de l’hiver, il creuse une galerie en profondeur terminée par une chambre. Ces vers ne sont donc pas trop touchés par une inondation pendant cette période.

Les vers anéciques vivent dans des galeries verticales de grande profondeur. Probablement qu'ils détectent l'humidité importante de la terre superficielle et qu'ils suspendent la remontée pour se nourrir à la surface du sol. Ils restent vivants si les inondations ne durent pas trop longtemps.

En conclusion, l'impact est fonction de l'espèce du lombric et la période d'inondation.

J'ai vu des mouettes en grand nombre se nourrir de vers pendant plusieurs jours dès l'abaissement du niveau de l'eau. Pas bêtes ces oiseaux, ils savent que les vers seront contraints de remonter à la surface.

 

Autres articles en relation avec ce sujet

FacebookTwitter