Menu principal

Des vers de terre sous les pots de fleurs

Le lombric ou ver de terre voyage hors de sa terre natale.

L'habitat naturel du ver de terre est la terre : champ, jardin, potager, etc. Parfois sa présence dans des lieux insolites est le fait de l'homme.

Par exemple, lors du rempotage d'une plante avec de la terre du potager, le jardinier récupère à son insu un ver de terre dans le substrat. Ce dernier vivra dans le pot et sous le pot. Dans ce cas, l'habitat très limité au volume de terre oblige le ver à migrer à sa convenance dans une zone humide ou fraiche. Le dessous du pot de fleurs demeure l'endroit "idéal" pour le ver : frais et sombre.

 

Autres articles en relation avec ce sujet

FacebookTwitter