Menu principal

Les vers de terre d'halloweenLes vers de terre d'halloween

Des petits monstres déguisés frappent à votre porte ce 31 octobre, et s’invitent dans votre maison ? La traditionnelle fête païenne américano-celtique d'Halloween est de retour.

Malgré quelques réticences cette année, vous accompagnez encore vos jeunes enfants de porte en porte, dans les rues de votre quartier. En retrait, vous observez les petits gourmands agiter leur doigt sur la sonnette en pouffant de rires contenus. La quête des bonbons s’accompagne d’un rituel pour apeurer les habitants et collecter le maximum de sucreries. Les vers de terre d'hallowen - Bonbon vers de terreUn costume, un masque ou un maquillage terrifiant, et le fameux « Trick or Treat ». Dans la bouche de vos bambins, la phrase rituelle « des bonbons ou un sort » se transforme parfois. Les plus petits n’hésitent pas à clamer « des sucettes ou la vie », « des bonbons ou on se venge » et les plus hardis maudissent les personnes pas assez généreuses « vous irez en enfer pour l’éternité ! ».

La tradition évolue, mais la sortie en famille ou entre amis est un réel plaisir pour les enfants et les parents. Amusement d’une journée, la chasse aux bonbons d'Halloween facilite les rencontres et la découverte des nouveaux voisins, elle se prolonge parfois par des mots amicaux entre les adultes piégés et les enfants reconnus « dit donc, tu m’as bien fait peur avec ton déguisement ».

Après la récolte des douceurs, Halloween est aussi une occasion de faire un peu de pédagogie : « chacun mange tout le contenu de son sac de friandises » ou « les diablotins partagent le résultat de leur quête en parts équitables ? ».
La fête se prolonge dans la maison par une chasse aux monstres sous les lits et dans les placards. Dans la soirée, une bonne soupe de citrouille parsemée d’ingrédients mystérieux réconforte les ventres affamés, au centre de la table, un grand plat déborde de morceaux de monstre : araignée, ver de terre, scarabée, œil de troll…

Moi, je préfère le ver de terre, long, lisse, annelé et coloré... J’aime le déguster, lentement, de la tête à la queue. Dès fois, pour effrayer mes amis, j’enfourne dans ma bouche une poignée de petits vers de terre. Avec ma langue je fais bouger les corps translucides, les parents sont dégoutés de nos grimaces, Halloween c’est rigolo !
La fin de journée approche, l’excès de sucreries donnera quelques nausées, mais au fond du cœur de chaque participants à la fête d’Halloween, un seul souhait sera partagé : « Vivement l’année prochaine ! ».

Autres articles en relation avec ce sujet

FacebookTwitter