Menu principal

Adopte un ver de terre, le compostageAdopte un ver de terre

Adopte un ver ou comment vivre avec des vers de terre dans sa maison ! Exit votre poubelle de déchets et vive le composteur design et technologique. Ce nouvel objet installé à l’intérieur de votre maison collectera tous vos déchets ménagers assimilables par les vers de terre.

Vous êtes un humain sensible à la faune et à la flore, votre conscience écologique s’ouvre au monde invisible des invertébrés travailleurs et silencieux, alors votre mutation a commencé !

Les déchets ménagers en quelques chiffres
Les Français produisent annuellement environ 800 000 000 tonnes de déchets, dont 350 millions de tonnes de déchets organiques biodégradables. Cela représente une production de 5300 kg par habitant et par an. Ce volume par habitant cumule tous les déchets organiques de notre société (restauration, usines de transformation alimentaire...)

La réduction des déchets
La feuille de route Économie Circulaire fixe le cadre opérationnel français pour changer le modèle économique basé sur le tout jetable à un modèle circulaire qui intègre le cycle de vie des produits et la gestion des déchets.
L’objectif est d’atteindre 100 % de collecte des déchets recyclables avant 2025.

Pourquoi garder ses déchets ménagers au lieu de les déposer dans la poubelle tout-venant ?
Les villes et les communautés de communes s’organisent pour respecter les objectifs et mettent en œuvre le tri à la source des déchets solides comme les verres, les métaux, les plastiques, les papiers, et les déchets fermentescibles. L’objectif premier est la réduction du volume de déchets par foyer. Après le tri, les collectivités demandent aux usagers de recycler les déchets organiques à domicile.
Les déchets organiques fermentescibles pourrissent naturellement à l’air et sont dégradés par des micro-organismes. Pour accélérer le processus de transformation des résidus d’origine animale et végétale de la cuisine, les habitants peuvent utiliser un composteur avec des vers de compost de l’espèce eisenia foetida. Ce ver de petite taille et de couleur rouge est le ver de fumier, il consomme l’équivalent de son poids de déchets par jour. Eisenia foetida est classé parmi les vers épigés, ceux qui vivent naturellement à la surface du sol.

La valorisation des déchets ménagers

Recycler les déchets verts est-il obligatoire ?
La réduction des déchets est un enjeu économique important. La pratique du recyclage est une démarche volontaire et citoyenne. L’opération a été initié auprès des propriétaires de pavillon, les conditions de mise en œuvre d’un composteur sont plus simples pour une maison individuelle.
Des communes favorisent le compostage collectif, d’autres étendent dorénavant la distribution de lombricomposteur aux appartements des immeubles.

De nombreuses collectivités fournissent gratuitement un lombricomposteur à ses habitants.
Outre les restes de cuisine, les utilisateurs y déposent les déchets verts du jardin ou les fleurs fanées de la maison. Le mélange de ces matériaux améliore les conditions de dégradation des déchets. Les bactéries, les vers de compost et les champignons décomposent la matière organique pour la transformer en compost.

Quels sont les modèles de composteur ?
La taille et la forme de l’équipement s’adaptent en fonction du nombre de personnes dans le foyer, du nombre de résidents d’un immeuble ou de l’implantation du composteur.

  • Pour une famille de 4 personnes avec un espace vert arboré de 400 m2, un composteur individuel de 400 litres est implanté à l’extérieur sur le sol.
  • Pour un couple avec enfants en appartement dans un immeuble, un petit lombricomposteur de 50 litres sera rangé dans la cuisine ou sur le balcon. Ce dispositif écologique de transformation des déchets est garanti sans odeur et sans bruit 😉.
  • Le composteur collectif est mis en place à l’initiative des utilisateurs ou d’une collectivité. Si le composteur est installé auprès d’un immeuble ou d’un jardin public, son accès est libre suivant les conditions affichées à proximité. Si le composteur concerne des usagers d’un jardin partagé, préalablement à son installation, il est nécessaire de demander une autorisation à la commune ou à la copropriété suivant le cas.

Tout ça pourquoi ?
Le compostage et le lombricompostage sont une alternative à l’incinération de la matière organique contenue dans nos ordures ménagères. C’est une action écologique forte en cohérence avec le respect des engagements de la France pour réduire les impacts humains sur l'environnement. Le traitement des déchets contribue à l'éducation et à la sensibilisation à l'écologie. Finalement, la valorisation des biodéchets en lombricompost ou en engrais verts utilisés pour fertiliser les plantes de la maison ou la terre du potager profite directement à la faune, à la flore et à l’homme.

Autres articles en relation avec ce sujet

FacebookTwitter