Menu principal

Des biscuits aux vers de terre Des biscuits aux vers de terre

En Bolivie, le centre agricole Jhesua de Paracaya fabrique des biscuits riches en protéines avec des vers de terre « Eisenia foetida ».

Les éleveurs utilisent communément le ver Eisenia foetida. Ce ver rouge épigé vit et se reproduit facilement dans le fumier et le composteur. La fécondité exceptionnelle du ver Eisenia produit une descendance annuelle de 500 à 800 petits.

Elevage de ver de terre - Paracaya

Le patron de l’entreprise, Jesús Orellana explique le processus de transformation de la matière première pour la production de ses galettes. Les vers de terre sont plongés dans une eau salée, le liquide provoque naturellement le rejet du contenu de leur intestin. Ainsi vidés et nettoyés, les vers de terre sont séchés dans un four puis réduits en farine à la meule. Ces opérations extrêmement contrôlées garantissent la qualité du produit fini.

 

 

 

 

Biscuits de ver de terre - Paracaya

La farine de vers de terre est mélangée avec de la farine d’orge, de blé ou de haricot. La recette précise que le fabriquant incorpore des extraits naturels de noix de coco et de vanille pour donner de la saveur aux biscuits.

 

 

 

 

 

 

Magasin de biscuits de ver de terre - Paracaya

Les biscuits sont commercialisés dans quelques boutiques de Paracaya et dans la région. L’entrepreneur assure des bienfaits de son produit : « il améliorerait la masse musculaire, augmenterait l’activité cérébrale, empêcherait l’anémie ». Les consommateurs entendent ces allégations, seul un rapport d’analyse confirme la présence des protéines, ainsi que de calcium, de fer et de phosphore.

 

 

 

 

 

 

Autres articles en relation avec ce sujet

FacebookTwitter