Menu principal

Atlas des vers des terreAtlas des vers des terre

Depuis des décennies, l’homme vivait au gré des variations saisonnières naturelles et régulières du climat de sa région. Aujourd’hui les changements climatiques brutaux alertent chacun dans ses habitudes : des températures chaudes, des incendies à cause de la sécheresse, le décalage des saisons, des pluies abondantes, des inondations...

Atlas des vers de terre

Ces changements climatiques sont faiblement influencés par les variations climatiques d’origine naturelle, telles les éruptions volcaniques. Au cours du dernier siècle, le réchauffement observé est indéniablement attribué à l’impact des activités humaines. Elles contribuent significativement à l’augmentation de la concentration des gaz à effet de serre dans l’atmosphère.

Les vers de terre sont-ils menacés par le changement climatique ?

Les vers de terre occupent un rôle extrêmement important dans l'écosystème. Chaque ver de terre modifie continuellement le sol de son habitat. Il aère le sol et facilite l’infiltration de l’eau de pluie. Le réseau de galeries améliore la porosité du sol, le stabilise et favorise la décomposition des éléments organiques

Les scientifiques s’interrogent sur les changements climatiques et souhaitent mesurer les impacts sur les vers de terre de notre planète. Pour répondre précisément à cet objectif, 150 chercheurs ont collecté et agrégé des milliers de données issues de 60 pays. Cette base unique de connaissances devient l’atlas mondial des vers de terre, son enrichissement à venir simplifiera la perception de l’évolution des populations.

La compilation de ces précieuses sources permet aujourd’hui de cartographier l’habitat des vers de terre dans le monde. Plusieurs constats se dégagent des premières restitutions : le ver de terre ne vit pas dans l’Arctique, le nombre d’espèces et l’abondance des vers de terre sont plus faibles sous les tropiques, les vers vivent nombreux sous des latitudes moyennes et dans les régions tempérées.

Contrairement à ce qu’imaginait la communauté des scientifiques, ce ne sont pas les propriétés du sol et le couvert végétal, mais les pluies et la température qui influencent fortement l'abondance et la diversité des populations de vers de terre. Cette observation montre que les changements climatiques se répercuteront sur les vers de terre et son écosystème.

Aujourd’hui la menace est réelle, la réaction des vers de terre aux changements climatiques n’est pas encore perceptible, mais peut-être que le déclin de leurs populations a débuté…

 

Autres articles en relation avec ce sujet

FacebookTwitter