Menu principal

Des poux sur la tête d’un ver de terreDes poux sur la tête d’un ver de terre

Les poux déclenchent la panique des parents lors de leur apparition sur la tête de leurs enfants au moment de la rentrée scolaire. Certaines mamans adoptent un traitement radical, la coupe des cheveux pour lutter contre les poux et les lentes.

LDes poux sur la têtees poux de tête des humains sont de minuscules insectes, ils s'agrippent aux cheveux avec leurs 6 pattes crochetées. Le pou se nourrit du sang et des poils. Le pou femelle pond des œufs translucides " les lentes ". Sur un cuir chevelu, la durée de vie d'un pou atteint deux mois si son hôte ne cherche pas la petite bête.

Les poux de tête humains ne peuvent pas vivre sur des animaux, comme les chats ou les chiens. Des poux spécifiques parasitent le chien, le chat, les oiseaux...

La contamination d'un chien à un autre se produit par un contact rapproché, idem pour le chat. La contamination par le milieu de vie ou les ustensiles de toilettage est possible, car les poux survivent quelques heures hors du poil de l’animal.

Le pou gris vit dans les plumes sur l'oiseau. Il se nourrir des peaux mortes et des plumes. Pour constater la présence de poux, il suffit d’écarter le plumage.
Le pou rouge parasite les élevages d'oiseaux domestiques : pigeons, poules… Ces poux sont très résistants et difficiles à détecter car ils vivent dans son environnement des oiseaux.

En général, les poux demeurent sur leur hôte pendant leur courte vie. Mais vous pouvez être en contact avec un humain, un animal contaminé ou une zone infestée et transporter des poux à votre domicile.

Et les poux du ver de terre ?

Des parents à bout de solution décident de couper quelques mèches de cheveux de leur enfant et jettent les poils dans les déchets ménagers. Un propriétaire de chien coupe les poils infestés de poux et dépose le tout dans le composteur. Ces situations ordinaires sont les prémices d'une rencontre entre les poux et le vers de terre.

Privé de sang, le pou ne peut pas survivre au-delà de quelques heures. Accroché à son poil, le pou croisera probablement plusieurs vers de terre ou des vers de compost. Les uns et les autres ne vont pas se chercher des noises et passeront leur chemin. D’autres micro-organismes du compost se chargeront d’ingérer ces petits insectes étrangers pour les transformer en engrais.

Autres articles en relation avec ce sujet

FacebookTwitter