Menu principal

Ou trouver un lombric ?

Le lombric commun (lumbricus terrestris) ou ver de terre, vit dans la terre.

Il existe plusieurs méthodes de capture :

Le jardinage
Avec une fourche, vous retournez la terre d'un jardin ou d'un champ. C'est efficace dans une terre riche et humide. Après quelques secondes d'effort, le premier lombric sera dans votre main.
 
La cachette
Le lombric adore le jeu de "cache-cache". Regardez sous les objets en contact avec la terre du sol, quelques vers attendent d'être découverts.
 
Une alternative à la technique précédente consiste à créer une cache sur la terre du jardin avec un objet (planche, grosse pierre plate, etc.). Après plusieurs jours de patience, vous collectez les vers de terre qui attendent patiemment votre arrivée.
 
La capture nocturne
La nuit, le lombric remonte à la surface du sol pour se nourrir et laisse sur le sol des petits tortillons "les turricules". A la tombée du jour, déplacez-vous silencieusement avec une lampe de poche pour repérer les mouvements sur le sol. Avant de ramasser un ver de terre, attendez que son corps soit sorti de plus de la moitié, sinon vous aurez beaucoup de difficultés à le capturer. Dès le premier contact, le ver rentre rapidement dans sa galerie.
 
Les vibrations
Le ver de terre est sensible aux vibrations. Sur un sol souple et humide (après une pluie), vous frappez la surface de la terre avec un gourdin ou une masse (tenue verticalement). Après quelques instants d'effort, les vers sortent à la surface.
 
Autre alternative à la précédente solution.
Enfoncer comme un piquet, une planche verticalement dans le sol (60 cm x 10 cm x 2 cm). puis comme pour la corde d'un instrument de musique, grattez la surface avec une autre planche rugueuse ou une rappe métallique. Ce mouvement transmet des vibrations dans le sol et provoque la sortie des vers après quelques instants d'effort. Voir la vidéo

 

Tous les autres modes de capture dans le menu La Capture des vers de terre

 

Autres articles en relation avec ce sujet :

FacebookTwitter